votre soirée
jeu. 16 mai > 20h30

Novo amor + Gia Margaret
indie folk pop

TARIFS : offert/12/14 €

Pour des raisons de santé, Gia Margaret n'assurera pas la première partie ce soir. Novo Amor commencera donc son concert à 21h00. La soirée finira aux alentours de 22h15. Pour le retour, les derniers bus 60 - arrêt La Bégude partiront à 22h23 et 23h08.


Pour venir, deux solutions

Vous pouvez venir à L'Épicerie Moderne en transport en commun, arrêt La Bégude
• Bus 60 Perrache (Métro A)
• Bus 39 Vénissieux (Métro D)
Calculez votre itinéraire

Après le concert, deux solutions

• Bus 60, au départ de l'arrêt La Bégude, dernier départ à 23h08
Direction > Perrache (Métro A)
• Une navette TCL est mise en place les soirs où les concerts finissent plus tard. Informations et mise à jour sur le site web de L'Épicerie Moderne, sur la page de l'événement Facebook et signalétique de l'horaire sur place le soir du concert. Départ de l'arrêt La Bégude en fonction de l’horaire de fin du concert. Direction > Gare de Vénissieux (Métro D)

NovoAmorSite.jpg

NOVO AMOR

PAYS DE GALLES

Originaire des montagnes galloises, NOVO AMOR est le projet du multi-instrumentiste, compositeur et producteur gallois Ali Lacey. Son chant émotif et son expérimentation sonore créent des chansons fantastiques, atmosphériques à la fois émouvantes et saisissantes.

" C’est qu’Ali John Meredith Lacey, alias Novo Amor, a déjà publié six singles et deux EPs depuis 2014. L’homme a donc eu le temps de soigneusement sculpter sa matière sonore. On retrouve tout son savoir-faire de multi-instrumentiste et producteur sur ce Birthplace. Il construit patiemment sur ces dix titres des chansons cinématographiques et atmosphériques où tout n’est qu’espace, sérénité et beauté.

Novo Amor compose comme on peindrait une toile impressionniste : à coup de couches successives évoquant la force des éléments. Percussions minimalistes, pickings de guitare acoustique dépouillés, pianos lointains, banjo, trompettes, cordes... Mais c’est surtout cette voix haut perchée, agile, chantant falsetto qui fait forte impression. "

Extrait d'une chronique de Sound of Violence