Elysian Fields + Françoiz Breut
rock noir / pop mélancolique

TARIFS : 12/14/16 €


EN TRANSPORTS EN COMMUN


Pour venir, deux solutions
Vous pouvez venir à L'Épicerie Moderne en transport en commun, arrêt La Bégude.
• Bus 60 Perrache (Métro A)
• Bus 39 Vénissieux (Métro D)
Calculez votre itinéraire

Après le concert
• Bus 60, au départ de l'arrêt La Bégude à 23h08,
Direction > Perrache (Métro A).
• Une navette TCL est mise en place après le concert, les soirs où les concerts finissent plus tard que la desserte de bus TCL.
Dans ce cas, la navette TCL partira à 23h30 de l’arrêt
La Bégude, direction > Gare de Vénissieux (Métro D).
Pour connaître tous les horaires : www.tcl.fr



EN VOITURE


De Lyon, Bourg-en-Bresse, Mâcon
A7 direction Marseille, sortie Vénissieux/Feyzin D301. Suivre le Bd Urbain Sud jusqu’à la sortie Feyzin La Bégude. Continuer la D307 sur 1 km, direction Centre Léonard de Vinci / l'épicerie moderne.

De St-Etienne, Vienne
A7 direction Paris/Lyon, sortie Vénissieux/Feyzin D301. Suivre le Bd Urbain Sud jusqu’à la sortie Feyzin La Bégude. Prendre la D307 sur 1 km, direction Centre Léonard de Vinci / l'épicerie moderne.

De Grenoble, Annecy, Chambéry
A46 direction Marseille, sortie 14 Velin (Le) Corbas E 70. Suivre le Bd Urbain Sud jusqu’à la sortie Feyzin La Bégude. Prendre la D307 sur 1 km, direction Centre Léonard de Vinci / l'épicerie moderne.

Pensez au covoiturage !


ElysianFields_Site.jpg

un co-plateau DE LUXE !

 

ELYSIAN FIELDS

USA

10e album pour le duo de Brooklyn qui continue de creuser le sillon d'une musique parfois sombre mais pleine de grâce. Incursions jazzy, inspirations folk, voix magnifique, la musique d'Elysian Fields est à l'image de sa ville, changeante, excessivement belle mais aussi parfois profondément inquiétante.

FRANCOIZ BREUT

FRANCE

De l'autre côté de l’Atlantique, Francoiz Breut offrira un concert présentant également les morceaux de son excellent nouvel album. Les instrumentations soignées et sa voix si particulière servent encore une fois à merveille la qualité de son écriture en français largement sous-estimée, et aussi ouverte et créative que Bruxelles, sa ville d'adoption.