Russian Circles + Brutus
post rock

TARIFS : 12/14/16 euros


EN TRANSPORTS EN COMMUN


Pour venir, deux solutions
Vous pouvez venir à L'Épicerie Moderne en transport en commun, arrêt La Bégude.
• Bus 60 Perrache (Métro A)
• Bus 39 Vénissieux (Métro D)
Calculez votre itinéraire

Après le concert
• Bus 60, au départ de l'arrêt La Bégude à 23h08,
Direction > Perrache (Métro A).
• Une navette TCL est mise en place après le concert, les soirs où les concerts finissent plus tard que la desserte de bus TCL.
Dans ce cas, la navette TCL partira à 23h30 de l’arrêt
La Bégude, direction > Gare de Vénissieux (Métro D).
Pour connaître tous les horaires : www.tcl.fr



EN VOITURE


De Lyon, Bourg-en-Bresse, Mâcon
A7 direction Marseille, sortie Vénissieux/Feyzin D301. Suivre le Bd Urbain Sud jusqu’à la sortie Feyzin La Bégude. Continuer la D307 sur 1 km, direction Centre Léonard de Vinci / l'épicerie moderne.

De St-Etienne, Vienne
A7 direction Paris/Lyon, sortie Vénissieux/Feyzin D301. Suivre le Bd Urbain Sud jusqu’à la sortie Feyzin La Bégude. Prendre la D307 sur 1 km, direction Centre Léonard de Vinci / l'épicerie moderne.

De Grenoble, Annecy, Chambéry
A46 direction Marseille, sortie 14 Velin (Le) Corbas E 70. Suivre le Bd Urbain Sud jusqu’à la sortie Feyzin La Bégude. Prendre la D307 sur 1 km, direction Centre Léonard de Vinci / l'épicerie moderne.

Pensez au covoiturage !


RussianCircles2018_Site.jpg

RUSSIAN CIRCLES

USA

A quoi reconnaît-on les maîtres ? Notamment à leur capacité à nous étonner et nous emporter dans un cadre qu’on pensait pourtant connaître par cœur et incapable de nous émouvoir. Russian Circles fait partie de ceux-là, pionniers d’une scène « post-metal » qui a connu son apogée il y a une dizaine d’année avant que la masse des suiveurs ne lâche l’affaire. Le trio de Chicago n’a jamais failli et livre avec la régularité du métronome des albums d’une classe immense depuis une décennie, toujours inspiré, toujours impressionnant de maîtrise.

Après un « Memorial » vaporeux, funèbre et glacé, « Guidance » sorti en 2016 signe un retour à une musique plus tellurique et dépouillée, concédant davantage à nos envies de riffs massifs tout en contournant encore une fois les codes du genre. Un album résolument plus metal, plus doom que ses prédécesseurs, augurant des shows massifs et transcendants.